Principe du mode veille sur Windows

Le mode veille est activé lorsque vous ne touchez plus à votre clavier durant un certains temps. Cette fonction est présente sur les ordinateurs portables tout comme les appareils de bureau. Pendant cette période de veille, le moniteur de l’appareil va ainsi s’éteindre et le disque dur se mettre en stand-by. La mise en veille vous permet ainsi de réduire votre consommation énergétique lorsque vous n’êtes pas devant l’ordinateur. Cependant, ce que vous ne savez pas c’est qu’il existe deux types de mise en veille qu’il est nécessaire de différencier.

La mise en prolongée

Le premier type de veille sur un ordinateur avec un système d’exploitation Windows, est la veille prolongée. Durant ce mode de veille, l’ordinateur va consommer le moins d’énergie possible, mais ne va pas s’éteindre pour autant. Il s’active quand l’utilisateur ne touche plus au clavier, ni à la souris pendant un certain moment, défini dans les paramètres de l’ordinateur. L’accès au mode veille prolongée par contre, n’est possible que sur les ordinateurs portables. On ne trouve cette fonctionnalité que rarement sur les PB de bureau. Il limite encore plus la consommation énergétique quand l’utilisateur n’est pas devant son appareil. Cependant, lorsqu’il y revient, il pourra reprendre instantanément les travaux en cours, en appuyant sur une touche de son clavier ou sur la souris. Ce qu’il faut noter c’est qu’en mode veille prolongée, le redémarrage de l’écran et du disque dur ne se fait pas aussi rapidement que lors d’une simple mise en veille. Par ailleurs, durant cette période de veille qui peut être assez longue, les fichiers utilisés vont être pris en charge par l’application hyberfile.sys, dans le système. C’est elle qui va commander la mise en stand by du disque et du moniteur.

La veille hybride

La mise en veille peut également être hybride. C’est une fonctionnalité qui est à la base, conçue pour les PC de bureau. En tant que système hybride, il cumule la fonctionnalité mise en veille normale et mise en veille prolongée. Dans ce cas, on aura encore le principe de la réduction de la consommation énergétique, mais aussi, la mise en veille du moniteur et du disque ainsi que la reprise instantanée. Cependant, s’il y a une coupure de courant, tout ce qui a été enregistré dans la mémoire vive ne pourra pas être récupéré. Les fonctionnalités de Windows s’en chargeront et vont puiser les données sur le disque dur. D’où la nécessité de toujours enregistré le travail pour qu’il soit stocké sans risque, dans le disque.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.